maconcharnay charnaymacon

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2015

1er prix d'arithmétique de thérèse Vernay ( mon arrière grand mère)

Ma grand mère marie aimait conserver les souvenirs concernant  sa maman.  J'ai donc retrouvé un livre  " saint Elizabeth de hongrie"   remis a mon arrière grand mère Thérèse Vernay   pour un premier prix de   d'arithémtique .  Comme tres souvent elle y déposait  en première page soit un poème soit des citations comme ici.    Prenez le   temps de les  lire ?  c'est tres beau et a méditer! -  ( le travail éloigne de nous trois grand maux , l'ennui le vice et le besoin!! ---  celui qui craint la mort ne fera jamais acte d'homme vivant.  ---   la mort  n'est douce qu'aux ames simples qui ont apporté de la bonne volonté a remplir de leur mieux la vie telle q'elle leur fut donnée et a rendre plus aimable celle des autres  ---on s'incline devant l'intelligence et on s'agenouille devant la bonté --- la charité veut l'ombre, parce qu'elle ne songe qu'à la lumière celeste; qui veut la gande clarté meprise les feux follets de la gratitude humaine.

prix grammaire.jpg

Commentaires

Je n'aurais jamais eu le 1er prix d'arithmétique, je préférai le français, la grammaire, les poésies, les dictées. Mais là, que de souvenirs. C'est bien que les générations précédentes aient gardé tout cela. Il me semble que dans ma famille personne n'ait gardé de tels souvenirs. Je n'ai rien trouvé de semblable.

Écrit par : elisabeth | 17/10/2015

Les commentaires sont fermés.