maconcharnay charnaymacon

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2018

epilogue

Mon blog se termine, plus de petits souvenirs a vous raconter. J'ai 70 ans cette année et c'est une bonne occasion de l'offrir a mes petits enfants.   Je viens de tout relire et j'éprouve un peu de nostalgie  , que de moments émouvants   pour la vie de mes parents, grand parents .  que la vie a bien changé.  On dit que l'enfance est le passeport pour la vie d'adulte.  Je pense que mes parents m'auront laissé de bonnes bases, sur la bonté, l'indulgence   la tolérance. Mon papa etait un homme bon juste respectueux, maman avait un cœur d'or aurait donné sa chemise a plus riche qu'elle ( j'ai souvent entendu dire cela ).  Ma grand mère  , femme de caractère surement forgé par les années de guerre , tres généreuse.   Ma grand mère de foumoux qui si elle etait née  a notre époque aurait surement fait de grandes etudes car elle etait curieuse de tout, aimait la litérature  , les romans qu'elle reliait elle meme.  Le passage du  depart de ma chère maman a été tres difficile a mettre sur papier.  Cet episode de ma vie a du bien me faire grandir d'un coup, apres on ne voit plus les choses de la vie de la meme façon.  il ne faut pas se plaindre pour des broutilles. Cette phrase qui a souvent agacé mes garçons  " il y a pire!!" vient de cela.   les commentaires d'amies ou de ma famille ne paraitront pas sur le blog imprimé mais beaucoup m'ont touché  et emu  aux larmes.  j'embrasse tres fort mes enfants qui ont fait de moi la plus heureuse et comblée des mamans, mes petits enfants  qui m'ont apporté beaucoup de bonheur .  je vous aime tous tres fort. 

phobie des piqures

coucou, me revoilà pour un petit souvenir ,  je rentre de c hez le dentiste et comme a chaque fois la peur des piqures!!!  comme dans la vie  et surtout les phobies il faut toujours chercher le pourquoi du comment!!!   et bien pour moi, cela date de l'age de 3 ou 4 ans environ.  j'avais été tres malade  surement une rhino ou plus!!  et on m'a dit que mon grand père avait été tres inquiet pour moi.   on avait fait venir un medecin de roanne, et je me souviens tres bien que l'on avait transporté mon petit lit en fer blanc dans le centre de la chambre  sous la lampe.  on devait donc me faire des piques de pelyciline trois fois par jour donc une la nuit.  c'était l'horreur car a l'époque pas d'imfirmière c'était donc ma chère voisine Claudia qui venait me piquer dans la fesse.  on etait trois personnes pour me tenir car l'aiguille n'arrivait pas a penetrer dans ma chair tellement j'était contractée!!!   voilà la raison  de ma reticence aux piqures!!!     j'en ai parlé plusieurs fois a Claudia ma chère voisine  toujours là dans nos périodes difficiles  que j'aimais beaucoup, elle me disait " j'avais l'impression d'enfoncer l'aiguille dans une balle en mousse!!!"